Des algues bleues dans nos lacs ?

L’été dernier, vous avez peut être observé (ou senti) que le lac du Verdon avait changé par endroit de couleur ? En cause, des algues bleues appelées cyanobactéries qui se sont développées de manière explosive de juin à octobre sur la Moine et la Sèvre Nantaise. Elles se multiplient en été grâce au soleil qui réchauffe les plans d’eau. Pour vivre il leur faut, comme à tout être vivant, du phosphore et de l’azote, qu’elles trouvent dans les plans d’eau en quantités importantes.

Les cyanobactéries produisent des toxines à l’intérieur de leur cellule. A leur mort les toxines sont libérées dans l’eau.  Celles-ci peuvent être nocives à la santé (des maux de tête, des diarrhées, des vomissements, des irritations de la gorge et des oreilles, des conjonctivites, de la fatigue et des vertiges …) c’est pourquoi, il est important de prendre des mesures de précaution lors de fortes proliférations de ces algues :

 

  • Évitez tout contact avec de l’écume : respectez une distance de 3m si vous en apercevez
  • Pendant et après la pratique d’activité nautique, évitez de porter les mains à votre bouche
  • Lavez-vous dès que possible après être sorti de l’eau

 

En cas de troubles suite à un contact avec l’eau, consultez un médecin.

Il est conseillé d’éloigner les jeunes enfants plus sensibles en cas de pollutions. Et mieux vaut tenir les animaux domestiques en laisse pour éviter le contact cutané ou l’ingestion d’eau ou d’algues.

La nouvelle apparition de ce phénomène naturel cet été n’est pas prévisible mais il semble important d’être informé des mesures de précaution à prendre. En cas de phénomène identique, une information sera diffusée via le site de la mairie.

Pour toute question complémentaire, vous pouvez consulter le site suivant : https://www.sevre-nantaise.com