Jumelage

Jumelage avec Zwiefalten  (Allemagne)

Depuis 1973 La Tessoualle est jumelée avec la ville Allemande de Zwiefalten.

Vers le site Allemand du Jumelage

jumelage1

Comité de jumelage
Gildas FERCHAUD
02-41-58-45-70
gildas.ferchaud@free.fr

La Tessoualle est officiellement jumelée avec Zwiefalten depuis 1973 (voir logo jumelage). Les premiers contacts datent de 1965. Aux rencontres de jeunes se sont ajoutés, au fil des années, des échanges entre adultes, élus, associations sportives et culturelles.

Zwiefalten, 2173 habitants, appartient à la région du Bade Wurtemberg. Elle se situe dans le Jura Souabe, à 538 mètres d’altitude, et à quelques kilomètres  des rives du Danube. Située à mi-chemin entre Stuttgart et le lac de Constance, Zwiefalten possède avec sa basilique une perle de l’art baroque.

L’histoire du Jumelagefj

ZWIEFALTEN

Zwivaltum qui deviendra Zwiefalten est mentionné pour la première fois en l’an 904. Elle doit son nom aux deux vallées où coulent les deux ruisseaux : Zwiefalter Aach et Kessel Aach.

L’histoire de Zwiefalten est liée à celle de l’abbaye bénédictine fondée en 1089 ; abbaye qui connaît une période fleurissante au moyen âge. Entre 1741 et 1753 l’église de style roman  est entièrement rebâtie par l’architecte munichois Johann Michael Fischer ; il en fait un chef – d’œuvre du baroque tardif. Un important programme de restauration est réalisé entre 1974 et 1984.

En 1802, à la sécularisation, l’abbaye est dissoute. Elle revient à la maison royale de Wurtemberg et en 1812 les bâtiments sont utilisés comme asile puis comme hôpital psychiatrique du Land du Wurtemberg. Un musée de la psychiatrie y est ouvert depuis 2003.

Zwiefalten  se trouve dans le Bade Wurtemberg, région du sud ouest de l’Allemagne qui a Stuttgart comme capitale et qui compte trente cinq arrondissements. Zwiefalten appartient à celui de Reutlingen.

En 1938 puis dans les années 1970, sept villages ont rejoint l’agglomération de Zwiefalten :

Baach,Gossenzugen Gauingen,Hochberg,Mörsingen,Sonderbuch,Upflamör.

La population, 2173 habitants, est répartie pour moitié à Zwiefalten et pour moitié dans les autres villages. Le commerce et l’artisanat y sont bien présents mais les deux principaux employeurs sont : l’hôpital psychiatrique et la brasserie avec respectivement 650 et 74 emplois.

Nichée dans une très belle vallée du Jura souabe, à quelques kilomètres du Danube, Zwiefalten jouit d’une beauté naturelle exceptionnelle. La richesse de son histoire et de son patrimoine en fait un lieu très fréquenté en toutes  saisons.

La vie associative et culturelle y est intense. Tout au long de l’année de nombreux évènements, liés aux traditions se vivent avec enthousiasme et authenticité. Parmi ces évènements le « Fasnet » (carnaval) est certainement u

n de ceux qui engendre le plus de ferveur.

LE JUMELAGE

Bâtisseurs de l’amitié franco-allemande, les jeunes de Zwiefalten et de La Tessoualle ont été des ouvriers de la première heure.

En 1965, L’OFAJ (Office Franco Allemand pour la Jeunesse) né du traité de l’Elysée (janvier 1963) entreprend le rapprochement et la réconciliation des peuples allemands et français.

Cette même année, les activités du MRJC (mouvement rural de la jeunesse chrétienne) conduisent des adolescents de La Tessoualle en Allemagne. Ce sont les premiers contacts (photo 1967).  Dès 1966 un car entier de  jeunes de Zwiefalten vient à la découverte de la France. Ils  sont reçus à La Tessoualle. C’est un coup de foudre ! C’est le début d’une longue histoire d’amour. Depuis, sans discontinuer, les jeunes se retrouvent tous les étés pour partager une semaine de découvertes et d’échanges.En 1973 les élus scellent officiellement cette amitié en signant une charte. Les deux communes sont jumelées officiellement.

Au fil des années le jumelage s’enrichit. Les parents, les adultes se rencontrent. On fait découvrir à l’autre sa commune, sa région, sa famille, sa vie. Bientôt les associations entrent dans  la danse. Le sport, la culture, participent à l’extraordinaire vitalité de ce jumelage.

jumelage2