Lac de Ribou

La Direction de l’Environnement a procédé ce lundi 19 août 2019 à un nouveau contrôle de la qualité des eaux.

Après prélèvement et analyse, sur le site de la Tortière au Lac de Ribou, les résultats obtenus indiquent

que nous sommes  toujours positifs aux algues toxiques ( niveau 3) et sur ce point uniquement.

Par conséquent, le niveau 3 étant maintenu, 

les activités nautiques sur le lac de Ribou ne pourront avoir lieu sur la zone de la « Tortière »

et ce , à compter de ce jour et conformément à l’arrêté municipal n° 2019/1726, 

et jusqu’aux nouvelles analyses qui auront lieu mercredi matin 21 août.
 

 

Pour rappel :

La baignade dans le lac de Ribou est interdite toute l’année et quel que soit le lieu.

En savoir plus sur les cyanobactéries….

Des cyanobactéries : Qu’est-ce que c’est ?

Les cyanobactéries, également appelées algues bleues, sont des micro-organismes. Elles peuvent se développer dans les eaux douces, peu profondes, tièdes, calmes et riches en nutriments.

Si elles se multiplient en été c’est grâce au soleil qui réchauffe les plans d’eau. Pour vivre il leur faut, comme à tout être vivant, du phosphore et de l’azote, qu’elles trouvent dans les plans d’eau en quantités importantes.
Les cyanobactéries produisent des toxines à l’intérieur de leur cellule. A leur mort les toxines sont libérées dans l’eau.
Celles-ci peuvent être nocives à la santé des baigneurs et celle des animaux.

La concentration en cyanobactéries est contrôlée toutes les semaines de juin à septembre dans les lacs de Ribou et du Verdon, et 1 à 2 fois/mois sur les autres plans d’eau gérés par l’Agglomération du Choletais.
La collectivité se dégage de toute responsabilité en cas de dommages ou d’incidents dus au non-respect des arrêtés d’interdiction et des consignes de sécurité.

Les risques et symptômes

Lors de baignades, autorisées ou non (hommes ou animaux) ou d’activités nautiques, les cyanobactéries sont en contact avec la peau ou peuvent être ingérées. Elles  risquent de provoquer :

  • des maux de tête
  • des diarrhées
  • des vomissements
  • des irritations de la gorge et des oreilles
  • des conjonctivites
  • de la fatigue et des vertiges
  • des convulsions

Recommandations lors des activités nautiques 

  • Évitez tout contact avec de l’écume : respectez une distance de 3m si vous en apercevez
  • Pendant et après la pratique d’activité nautique, évitez de porter les mains à votre bouche
  • Lavez-vous dès que possible après être sorti de l’eau
  • En cas de troubles suite à un contact avec l’eau, consultez un médecin

En cas de symptome évocateur
Appelez en premier lieu :

  • votre médecin traitant
  • ou les services d’urgence (112/18)
  • ou bien antipoison de votre région (permanence téléphonique 24h/24h  au 02 41 48 21 21 à Angers)

Niveaux d’alerte

» Qualité de l’eau – Tableau de suivi sanitaire

La période estivale est propice au développement des cyanobactéries. Il est fortement recommandé de se renseigner sur le niveau d’alerte propre à chaque site en se rendant sur chacun des sites.

Les niveaux d’alerte
Niveau 0 : pas de précautions particulières
Niveau 1 : vigilance
Niveau 2 : précautions à respecter
Niveau 3a : danger. Toutes activités nautiques interdites
Niveau 3b : danger. Toutes activités nautiques et tous usages interdits